L'école à Digulleville sous la Révolution

Le maître d'école
Adrian van Ostade - 1692
Le maître d'école
Adrian van Ostade - 1692

19 messidor an XI ( 8 juillet 1803 ) : enquête sur l'école

Le maire de Digulleville

Au sous – préfet de l’arrondissement de Valognes

En réponse à votre circulaire du 18 messidor an XI ( 7 juillet 1803 ) et à celle du préfet du 3 prairial ( 23 mai ) concernant les Ecoles et les Ecoles Rurales

Vous verrez Citoyen - préfet dans la réponse à votre circulaire du 19 ventôse ( ? ) que le Conseil Municipal de cette commune s’est réuni pour délibérer au sujet d'une école primaire mais les communes d' Omonville – la - Petite et d’ Omonville - la - Rogue que vous avez réunis avec notre commune ne veulent pas s'entendre avec nous pour l’organisation d'une Ecole entre nos trois Communes.

 Les choses se sont arrangées depuis...

 

abécédaire
abécédaire

 

 

Enfin la réponse à la lettre du préfet du 3 prairial

1) Il n’y a pas dans notre commune d’école primaire établie conformément aux dispositions des articles 2, 3 et 4 du titre 2 de la loi du 11 floréal an 10 ( 1 mai 1802 ).

2) Nous avons un maître d’école dans notre commune qui depuis longtemps instruit nos Enfants et leur apprend à lire et écrire, mais il ne peut démontrer le Calcul décimal et les Nouvelles Dénominations des poids et mesures. ( Le système métrique qui date du 18 Germinal an III ( 7 avril 1795 ).

Le Certificat
Le Certificat

  

3) Le maître d’école loge dans une maison lui appartenant où il enseigne à ses Elèves à lire et écrire.

4) Il n’y a point là de rétribution déterminée par le Conseil Municipal les pères et mères payent à leur gré et s’arrangent avec le maître d’école.

5) Le nombre des Elèves qui fréquentent cette Ecole est dans le temps de 40 à 50, encore bien que beaucoup d'enfants aillent à l’école hors cette commune

Je ne puis, Citoyen - Préfet vous donner d’autres renseignements que ceux mentionnés ci – dessus.

Tous les habitants seraient bien satisfaits qu’il y aurait une institutrice dans cette commune.

Je vous salue avec respect

Pas de maison d'école, pas de gratuité de l'enseignement, maître aux connaissances limitées...

On peut estimer à 100 le nombre d'enfants scolarisés  sur ou hors commune, pour un total d'enfants d'au moins 300 ( sur une population globale de 700 habitants ).

Et donc, au moins 2 enfants sur 3 ne vont pas à l'école, issus bien sûr des familles les plus pauvres...

Pourtant la demande existe, même pour les petites filles, ce qui est plutôt rare pour l'époque !

On mesure l'immensité de la tâche à accomplir en matière d'enseignement...

Mairie de Digulleville

rue Dezert

50440 DIGULLEVILLE

Tél. 02 33 52 68 25 - Fax. 02 33 52 68 71

Courriel : mairiedigulleville@west-telecom.com