La récolte du varech

11 / 02 / 1803 : Arrêté pour le ramassage du varech

 ....pourquoi le Conseil Municipal, le Maire présidant entendu, arrête :

Art. 1 : La coup du varech est fixée pour cette année pour engrais des terres au cinq mars ou le 14 ventôse jusqu'au six avril inclusivement ou le 16 germinal.

Art 2 . : La coupe du varech est fixée pour cette année pour la soude servant à la fabrication du verre au 1er juillet ( ??? ) ou le 12 messidor jusqu'au 1er août ou le 15 thermidor.

Brûlage du varech
pour obtenir de la soude
Brûlage du varech
pour obtenir de la soude

La varech ou goémon fut d'abord ramassé comme engrais. C'était, avec le fumier, le seul engrais connu.

Il fut ensuite utilisé, jusqu'en 1800 et la découverte de chlorate de sodium,  pour la soude (5 tonnes de goémon = 1 tonne de soude),  élément nécessaire à la fabrication du verre. Les pains de soude étaient envoyés à la Glacerie. Mais la découverte du carbonate de sodium et les nombreux arrêts de l'usine de La Glacerie firent disparaître l'activité vers 1830.

varech ou goémon
fucus vésiculeux
varech ou goémon
fucus vésiculeux

On rechercha alors son iode, rare et cher, un des rares antiseptiques connus : on brûlait le goémon pour faire de la soude, dont les industriels extrayaient ensuite l'iode, à raison de 1 kg par tonne. Mais cette activité disparut avec l'arrivée de l'iode du Chili, beaucoup moins cher, vers1950.
Après guerre, ses alginates le firent utiliser en cosmétique, en pâtisserie, en pharmacologie, dans l'industrie alimentaire... La récolte du lichen, jusqu'en 1985 - 1990,se pratiquait lors des grandes marées de printemps et d'été, les algues ramassées ne poussant que dans les basses eaux..

Dans ces conditions, on comprend mieux les mesures prises par le Conseil Municipal en 1803 :

Art 3  : Toutes les personnes qui se permettront d'enlever le varech de coupe ou de le vendre avec chevaux pour le transporter sur d'autre territoire que celui de cette commune seront arrêtées, leurs chevaux ou harnois seront conduits au Juge de paix pour être condamnés conformément aux ordonnances relatives.

11 / 02 / 1803 : Arrêté pour le ramassage du varech

 Art 4 : Le varech jeté sur le plein par le flux et reflux de la mer ne pourra être pris par aucun habitant ni étranger avant le lever ni après le coucher du soleil,, comme d'ancien usage. Iil sera chaque matin vers le lever du soleil partagé par tête entre tous les individus présents

Art 5 : Copie du présent arrêté sera adressé aux maire des communes circonvoisines avec invitation de faire connaître à leurs habitants les principes de l'arrêté des consuls du ( Tout l'article a ensuite été barré )

Mairie de Digulleville

rue Dezert

50440 DIGULLEVILLE

Tél. 02 33 52 68 25 - Fax. 02 33 52 68 71

Courriel : mairiedigulleville@west-telecom.com